Newsletter Septembre 2017

Chers adhérents, chers donateurs,

C’est la rentrée et il est temps pour notre association également de reprendre ses activités.

Le programme de l’année 2017-2018 est chargé ! C’est l’occasion pour chacun d’entre vous de prendre une part active dans notre association.

La première action à laquelle tous nos adhérents sont invités à participer est la reprise de la campagne de tractage débutée à titre expérimentale avec succès au mois de juin et qui doit désormais être poursuivie à plus grande échelle.

C’est le moyen le plus simple et le moins prenant de vous investir.

Pour ceux d’entre vous qui s’y sentiraient appelés, DésintoX interviendra dans les lycées dès le mois de janvier 2018. Nous cherchons à cette fin des adhérents qui accepteraient de se former dans cette optique.

La production de clips vidéos de sensibilisation aux effets néfastes de la pornographie est également au programme de l’année. Au-delà du financement de ce projet, tous les talents disponibles dans le domaine de la production audio-visuelle sont les bienvenus.

Enfin, l’association compte rapidement mettre en oeuvre un travail de lobbying qui nécessitera la participation de tous ses adhérents impliqués sur le plan politique.

De nombreux autres moyens d’action sont d’ores et déjà à l’étude et pourraient se concrétiser rapidement.

N’oubliez pas que le combat mené par notre association ne peut porter de fruit sans une participation active de ses membres.

Un immense merci d’avance pour votre engagement à nos côtés.

I/ Campagne « Le porno te pourrit » :

L’expérimentation menée auprès des lycéens avec le test de la campagne « Le porno te pourrit » au mois de juin a été un réel succès, tant auprès des jeunes que du personnel d’enseignement.

Aussi est-il temps pour nous, avec votre aide, de donner sa pleine ampleur à cette campagne de sensibilisation.

Dans cette optique, nous proposons à tous les adhérents qui le souhaitent de consacrer une demi-heure à la distribution du prospectus « Le porno te pourrit » à l’entrée d’un ou plusieurs lycées de leur choix.

Pour ceux d’entre vous qui accepteraient ce service crucial, la marche à suivre est simple :

  • Faites-nous parvenir un mail à l’adresse contact@desintox.eu en nous faisant savoir :
    • Vos coordonnées postales
    • Le lycée à l’entrée duquel vous souhaitez tracter
    • Le nombre de tracts que vous souhaitez recevoir
  • Vous recevrez par courrier directement à votre adresse les tracts que vous avez commandés
  • Nous vous remercions si possible de rendre compte par retour de mail de la distribution

Dans le cadre de ce service, nous remercions ceux qui le souhaitent de bien vouloir centraliser la réception des tracts, de manière à limiter les frais pour l’association et à coordonner les distributions.

II/ DésintoX en images

D’ici la fin de l’année 2018, DésintoX a l’ambition de produire plusieurs vidéos de sensibilisation destinées à être diffusées sur l’ensemble des plateformes de communication en ligne.

Ces vidéos, au nombre de trois, seraient tournées sur un format court et percutant, reprenant les thématiques abordées par la campagne « Le porno te pourrit » (addiction et souffrance des actrices notamment).

Le tournage de ces films nécessitera des moyens professionnels et un budget que nous pouvons estimer à … euros.

Une campagne de financement de ce tournage sera lancée sur la plateforme HelloAsso, que vous connaissez déjà.

Nous vous remercions, le moment venu, de bien vouloir relayer cette levée de fonds le plus largement possible.

Si vous comptez parmi vos connaissances des acteurs professionnels qui seraient prêts à s’investir dans le tournage de ces films (à titre bénévole ou non), nous serions ravis de recueillir leur proposition.

III/ Intervention dans les classes

Dans la droite ligne du test de la campagne de tractage « Le porno te pourrit », et à la demande quasi-générale des conseillers principaux d’éducation rencontrés à cette occasion, DésintoX mettra en place dès le début de l’année 2018 une cellule d’adhérents dont la mission sera d’intervenir directement dans les classes, avec l’autorisation ou sur la demande des CPE ou des chefs d’établissement, pour sensibiliser les élèves sur les aspects néfastes de la pornographie.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour intégrer cette cellule, qui nécessite toutefois de se former.

IV/ Agir dans la sphère politique

DésintoX travaille à nouer des relations avec des parlementaires de toutes sensibilités politiques partageant nos réserves concernant la pornographie de masse et susceptibles d’attirer l’attention du législateur sur ce sujet.

Il s’agit d’un travail de lobbying de longue haleine pour lequel tous les contacts et compétences sont à considérer.

N’oubliez pas que le combat mené par notre association ne peut porter de fruit sans une participation active de ses membres.

Facebook Comments